Uncategorized

Risotto safrané aux st-jacques et chorizo

Emblématique de la cuisine italienne, le risotto est synonyme de fondant, douceur et réconfort. Traditionnellement, le risotto était cuisiné dans les régions du Piémont, de la Lombardie, de la Vénétie et du Frioul. A l’origine, il était servi en entrée, plutôt qu’en plat principal. Le principe de cuisson est similaire à celui du riz pilav de Turquie, qui consiste en l’absorption de petites quantités successives de liquide jusqu’à cuisson complète. Le choix du riz est très important et un riz rond de type ” Arborio” ou un riz spécial “Risotto” est préférable pour réussir ce bon plat.

Mes-images-4-0515.JPG

Pour 4 personnes

200 g de riz à risotto

16 noix de st-jacques

1 chorizo

2 doses de safran

50 cl de bouillon de volaille

2 gousses d’ail hachées ( que j’ai ajouté)

1 cuil. à soupe de sauce tomate

1 oignon haché

parmesan ( que j’ai ajouté)

15 g de beurre

2 pincées de piment

sel, poivre

Faites revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive dans un faitout ou une grande poêle.

Ajoutez le riz et nacrez-le 2 min ( les grains doivent être translucides).

Saupoudrez de safran, mélangez bien, puis versez la sauce tomate, le bouillon, par petites quantités, sans cesser de remuer. Veillez à ce que le riz ait absorbé le bouillon entre chaque ajout.

Salez, poivrez.

Epluchez l’ail, coupez le chorizo en deux et enlevez-lui la peau, puis découpez des rondelles ni trop fines et ni trop épaisses.

Ajoutez au riz et laissez cuire le temps que celui-ci ait complètement absorbé le liquide.

Dans une poêle, cuire les noix de st-jacques avec le beurre 4 min à feu vif et faites-les égoutter dans une passoire.

Ajoutez en fin de cuisson, du parmesan ( l’équivalent de 40g environ ) ( pour moi, au pif), les noix de st-jacques, couvrez, puis retirez du feu.

Au moment de servir, mélangez bien le tout et servez chaud, saupoudrez de piment.

Mes-images-4-0516-copie-1.JPG

Articles populaires

To Top